Raphaël : “La fidélité c'est pas l'enjeu essentiel dans ma vie”

Demain, le lundi 20 avril, les fans de Raphaël pourront se procurer son tout nouvel album, Somnambules. Un opus que le papa de Roman (5 ans) et Aliocha (1 an)[1] a voulu consacré à l’enfance.

Pour promouvoir son nouveau disque, le chanteur était hier soir l’invité de Laurent Ruquier dans l’émission On n’est pas couché sur France 2. Raphaël a donc pris place dans le fameux fauteuil pour répondre aux questions de l’animateur et de ses deux chroniqueurs, Léa Salamé et Aymeric Caron.

Lors de son passage dans On n’est pas couché, Raphaël est notamment revenu sur sa courte carrière d’acteur. Le chanteur a ainsi expliqué qu’il ne se trouvait vraiment pas bon et préférait laisser le théâtre et le cinéma de côté.

“Je crois que c’est bien pour tout le monde. Parce que je n’étais pas un très bon acteur et puis j’ai essayé. J’ai joué  dans un film, j’ai adoré. C’était un film de Claude Lelouch, et j’adore Lelouch. Je trouve que c’est un cinéaste formidable. Et, j’ai joué dans une pièce qui était un naufrage vraiment. J’étais très mauvais” a-t-il ainsi raconté amusé.

Celui qui s’est fait remarqué lors de la dernière cérémonie des Victoires de la musique en apparaissant sur scène avec un maquillage très sombre à la limite du Joker de Batman, semble ravi que cela ait fait parler : “C’était vraiment pour faire le buzz. Ça m’a fait marrer qu’on en parle”[2]

Mais, c’est en parlant de son couple avec l’actrice Mélanie Thierry que Raphaël s’est fait remarquer hier soir. Le chanteur qui a explosé il y a 10 ans avec le titre Caravane a en effet été interrogé par Léa Salamé au sujet de sa conception de la fidélité. La chroniqueuse de Laurent Ruquier a repris des propos de Mélanie Thierry qui déclarait “S’il me trompait, je lui pardonnerais”[3], et souligné qu’un jour Raphaël avait dit : “Quand tu restes longtemps avec quelqu’un tu es obligé de déconner à certains moments.” Elle lui a ensuite demandé si la fidélité est quelque chose d’important à ses yeux. Unes question très personnelle qui a beaucoup fait rire Laurent Ruquier et Aymeric Caron mais aussi Nagui et Anne Roumanoff. Raphaël quant à lui a expliqué :

 “Je trouve ça merveilleux d’être heureux en amour. Mais après, c’est toujours chiant d’emmerder le monde en disant « Oh comme je suis heureux avec ma femme. Comme c’est merveilleux… »  C’est insupportable. Des fois quand je vais dîner avec des copains et que je leur raconte à quel point ça va bien dans ma vie, les gens me détestent. J’ai plus aucun ami, c’est assez insupportable ! Non mais je sais pas, ça va très bien. C’est vrai que la fidélité c’est pas l’enjeu essentiel dans ma vie mais c’est une qualité très importante voilà. Et puis je trouve ça merveilleux de rester longtemps avec une personne et d’être amoureux. Et d’être fidèle je trouve ça très bien.”

Par Non Stop People TV

Un article Par TheTrendorialst

Nagui, victime de racisme : Ce sondage dérangeant commandé par

Ce samedi 18 avril, Laurent Ruquier[1] prenait les commandes d’un nouveau numéro de son talk-show du samedi soir, On n’est pas couché[2]. Entouré de ses polémistes Aymeric Caron et Léa Salamé, il recevait l’animateur Nagui[3], à l’occasion des deux prime time qu’il présentera sur France 2 durant les trois semaines à venir, à commencer par Tout le monde joue avec la mémoire (coprésenté par Michel Cymès[4]) ce mardi 21 avril, avant une spéciale N’oubliez pas les paroles le 9 mai à 20h50.

Lors de son entretien face à Laurent Ruquier, Nagui s’est notamment étendu sur les problématiques qui sont celles d’un animateur télé originaire d’Egypte qui officie à une heure de grande audience… Il révèle alors un fait impensable : un sondage aurait à ce propos été commandé par France 2 auprès des téléspectateurs. La question posée à ces derniers est pour le moins dérangeante : “Lorsque vous avez une chaîne de télévision qui commande une étude pour demander : ‘Est-ce que cela vous dérange qu’un Arabe présente une émission à 19h sur notre chaîne ?’ Et que vous l’apprenez qu’une fois que le résultat est positif…“, révèle Nagui. Après avoir, dans un premier temps, refusé de nommer la chaîne à l’origine de ce sondage à caractère raciste, il cède face à l’insistance de Léa Salamé. “C’est France 2 ? Le service public a fait ça ?“, questionne-t-elle à deux reprises. “Oui…“, finira-t-il par lâcher. “Pas là, maintenant…“, insiste-t-il cependant, pour disculper l’actuelle direction de la chaîne.

Cet impensable sondage, commandé par une chaîne publique, remonte-t-il au début des années 1990, époque à laquelle Nagui présentait sur France 2 Que le meilleur gagne plus ? Ou est-elle plus récente ? Nous n’en saurons pas plus…

Casse-toi sale Arabe, retourne dans ton pays

De façon régulière, Nagui fait également l’objet de courriers d’insultes qui lui sont adressés par des téléspectateurs malveillants. “Je reçois toujours, et encore aujourd’hui, des lettres d’insultes, des lettres racistes, des ‘Retourne dans ton pays !’, ‘Casse-toi sale Arabe, sale Juif, sale Musulman’… Les gens ne savent pas trop !“, ironise-t-il.

Un racisme du quotidien qui l’a même conduit à se voir refuser l’accès du restaurant du chanteur Ringo, ex-mari de Sheila[5]. “Ma fiancée de l’époque travaillait dans son restaurant. Il m’a refusé l’entrée parce que j’étais Arabe, il me l’a dit les yeux dans les yeux : ‘J’ai toujours eu des problèmes avec les Arabes !’“, se souvient Nagui. Une attitude qui a d’ailleurs poussé la jeune femme, scandalisée par la scène à laquelle elle venait d’assister, à rendre immédiatement son tablier.

Samedi 18 avril, On n’est pas couché a séduit 1,6 million de téléspectateurs pour 21,8% du public. Un score dans la bonne moyenne du programme, permettant à France 2 de s’imposer en tête des audiences dès 23h30.

Joachim Ohnona

References

  1. ^ Laurent Ruquier (www.purepeople.com)
  2. ^ On n’est pas couché (www.purepeople.com)
  3. ^ Nagui (www.purepeople.com)
  4. ^ Michel Cymès (www.purepeople.com)
  5. ^ Sheila (www.purepeople.com)

Un article Par TheTrendorialst

“ONPC” : Nagui évoque une étude de France 2 sur ses origines

Hier, dans “On n’est pas couché”, l’animateur a évoqué un sondage réalisé il y a plusieurs années par France 2 pour savoir si cela dérangeait les téléspectateurs de voir “un arabe” dans une émission à 19h.

Anedocte surprenante hier dans “On n’est pas couché[1]“. L’émission de Laurent Ruquier[2] recevait pour la première fois son camarade Nagui[3]. Au cours de la discussion, l’animateur de “N’oubliez pas les paroles[4]” a notamment été interrogé sur ses origines egyptiennes et le rôle qu’elles avaient joué dans sa carrière.

Etre d’origine egyptienne, ça a sûrement dû jouer chez ceux qui font les castings à la télévision en disant : ‘Peut-être qu’il va représenter une certaine catégorie de…’ Je ne sais pas“, a commenté Nagui. Et l’animateur d’ajouter : “Je n’ai jamais voulu être un faire-valoir d’une quelconque communauté. J’ai toujours refusé ça. Mes seuls engagements, c’était pour le Secours populaire ou la fondation pour la recherche médicale. Ce sont des choses très oecuméniques et sans aucune référence à aucune communauté“, a-t-il précisé.

Nagui a ensuite raconté une anecdote surprenante sur son employeur actuel : “Lorsque vous avez une chaîne de télévision qui commande une étude pour savoir : ‘Est-ce que ça vous dérange qu’un Arabe présente une émission à 19h sur notre chaîne ?’. Et que vous l’apprenez qu’une fois que le résultat est positif“…”, a-t-il raconté. Avant d’être interrompu par Léa Salamé[5] : “Quelle chaîne de télé a fait ça ?“, a demandé la journaliste, interpellée.

Un brin gêné, Nagui a refusé dans un premier temps de révéler son nom. “Si, vous êtes obligé. Nagui vous en parlez“, a insisté Léa Salamé. “Est-ce que c’est France 2 ?“, a-t-elle fini par interroger. “Oui“, a fini par admettre l’animateur.

C’est France 2 qui a fait ça ? Le service public a fait ça ?“, a alors réagi, visiblement choquée, Léa Salamé. “Pas là maintenant“, a tenu pour sa part à préciser Nagui, sous-entendant ainsi que cette décision avait été prise par une ancienne direction de la chaîne. “Pas Monsieur Pflimlin“, a alors ajouté Laurent Ruquier, en surjouant l’obséquiosité. Et Nagui de commenter sur le ton de l’humour : “T’as encore 15 jours pour faire ça“, en référence à la désignation prochaine[6] du président de France Télévisions par le CSA. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

References

  1. ^ On n’est pas couché (www.ozap.com)
  2. ^ Laurent Ruquier (www.ozap.com)
  3. ^ Nagui (www.ozap.com)
  4. ^ N’oubliez pas les paroles (www.ozap.com)
  5. ^ Léa Salamé (www.ozap.com)
  6. ^ désignation prochaine (www.ozap.com)

Un article Par TheTrendorialst

Mélanie Thierry et Raphaël : toujours aussi amoureux

Certains couples sont faits pour durer, c’est le cas de l’actrice Mélanie Thierry et de son compagnon, la chanteur Raphaël. Amoureux depuis 2002, ils sont aujourd’hui à la tête d’une famille pas comme les autres. Leur fils Roman a vu le jour en 2008 et, Aliocha, la petite dernière est née en 2013. En janvier dernier Mélanie Thierry déclarait sur le plateau de ” On n’est pas couché ” : “On est un couple qui s’aime très fort, vraiment[1]“. Ce samedi 18 avril, c’est au tour de Monsieur de répondre aux questions de Laurent Ruquier et de ses chroniqueurs. Si le chanteur vient faire la promotion de son dernier album ” Somnanbule “[2], il aura probablement droit aux questions sur sa vie privée.

Régulièrement interrogée sur la question, la jeune femme se confesse souvent sans détour sur sa famille et l’amour qu’elle porte à son compagnon. “Il est tellement brillant, tellement cultivé, tellement drôle. Avec lui, c’est comme si tout était possible, tout était ouvert”, a-t-elle déclaré au magazine Elle en début d’année. Raphaël, quant à lui, reste plus discret sur ses sentiments. ” Pour la définir, je parlerais d’un mélange de discrétion et de pudeur, ce qui, dans l’océan de sottise de ce monde, la rend bien singulière “, a-t-il expliqué à Elle.

References

  1. ^ On est un couple qui s’aime très fort, vraiment (www.terrafemina.com)
  2. ^ son dernier album ” Somnanbule “ (www.terrafemina.com)

Un article Par TheTrendorialst

Vivement dimanche : Michel Galabru et Pascale Roberts (Plus belle

Chaque semaine, Michel Drucker déroule le tapis rouge à un invité spécial sur France 2. Ce 19 avril, l’animateur recevra a visite de Michel Galabru. Ils reviendront ensemble sur une carrière riche de centaines de longs-métrages et pièces de théâtre, de Louis Jouvet à Louis de Funès.

À partir de 14h15, ils accueilleront ensemble Pascale Roberts, l’interprète de Wanda dans Plus belle la vie. Sont également annoncés Didier Barbelivien, Michel Le Royer, Jean-Claude Baudracco, Patrick Fiori, Régis Mailhot, Fréro Delavega et la troupe du spectacle Black Legends.

Plus tard dans la soirée, Michel Galabru sera au générique de Vivement dimanche prochain. L’acteur sera accompagné par Dorine Bourneton, Clémentine Célarié, Daniel Auteuil, Richard Berry, François-Xavier Demaison, Pierre-François Martin-Laval, Norman, Les Chevaliers du Fiel et Laurent Gerra.

Rendez-vous dès 14h15 sur France 2, pour Vivement dimanche.

Un article Par TheTrendorialst

The Color Run à Paris : 5 km de toutes les couleurs

The Color Run à Paris : 20.000 participants bariolés © RadioFrance/Nathanael Charbonnier

C’est la deuxième édition de cet événement venu des Etats-Unis. The Color Run a proposé aux Parisiens dimanche de courir 5 kilomètres dimanche sous le soleil et sous les jets de couleurs. Une consigne : T-shirt blanc obligatoire, pour mieux montrer les couleurs reçues pendant la course. 

Crédit photos : Radio France / Nathanaël Charbonnier 

Un article Par TheTrendorialst

DIRECT. RCT-Leinster: Toulon revient dans le coup

Le RCT a décroché pour la troisième année consécutive sa place en finale de Coupe d’Europe, grâce à une victoire au forceps contre les Irlandais du Leinster (25-20 après prolongations). Revivez le direct.

>> VIDEOS. RCT-Leinster: chaude ambiance au stade Vélodrome[1]

Un article Par TheTrendorialst

Coupe d'Europe: Suivez Toulon-Leinster en direct à partir de 16h

RUGBY Les hommes de Bernard Laporte vont tenter de se qualifier pour leur 3e finale consécutive…

le centre du RC Toulon Mathieu Bastareaud, le 5 avril 2015 contre les Wasps, à Toulon. le centre du RC Toulon Mathieu Bastareaud, le 5 avril 2015 contre les Wasps, à Toulon. – JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP

A.M. (J.L. pour le live)

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.[1]

TOULON – LEINSTER 25-20


On se quitte là-dessus en attendant le derby de tout à l’heure. Voilà un après-midi qui commence bien en tout cas. La finale Clermont-Toulon c’est dans quinze jours à Twickenham, la revanche d’il y a deux ans. Des bises tout le monde.


TOULON EST EN FINAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAALE !!!!!!!!! La troisième de rang, la plus dure à accrocher. Ca a été moche longtemps, pas forcément mérité, mais voilà, même sans Wilko, Toulon est toujours aussi fort.


97e: Très belle politique des petits tas toulonnais qui nous fait gagner trois minutes. Les Irlandais ont deux minutes pour remonter 80 mètres. Ca devrait le faire.


94e: BOUM LE GROUPE PENETRANT. Ils ont enfoncé la défense varoise au marteau pilon. 25-20. Stress again,  même si on prend la transfo ratée.


93e: Les Irlandais font al navette devant les poteaux du RCT. Si ça tient là ca sent très bon.


92e: SUBLIME


91e: Comment il a reniflé le coup l’ailier sud-africain sur cette sautée audacieuse de Madigan. Patron malgré sa coupe de cheuveux à vomir. . 25-15. Je ne vois pas comment ça peut mal se passer maintenant.


90eHABANAAAAAAAAAAAAAAAAAA L’INTERCEPTION !!!!!!!!!!!


89eHALFPENNY MARRY ME !!!!! Son ballon vient lécher le haut de la barre du milieu mais ça passe. 18-15 pour Toulon. PAS DE FAUTE.


88e: Au moins ça détend à ce moment du match


87e: BEN OUI LE JAUNE POUR ALI WILLIAMS. Bien sûr. Pour un plaquage haut de rien du tout. Sérieusement. Je n’ai pas de mots.


86e: Solide comme un menhir breton ce Madigan. 15-15.


85e: Mais c’est pas vrai !!!!!! Barnes qui offre la même de l’autre côté sur le renvoi. Ca se passe bien la compensation Waynes? besoind ‘un petit nuage d elait dans ton thé. VENDU


84eCA PAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAASSE !!!!! 15-12


83e: Enfin on écrabouille les rouquins en mêlée! Penalité sur les 40 mètres. Halfpenny, c’est le moment de justifier ta paye.


81e: La causerie éternelle de Bernard. C’est parti pour deux fois dix minutes. COME ON.


C’est raté comme un gros cochon. On va avoir droit à des prolongations. Maman j’ai peur.


80eLA PENALITE POUR TOULON. 55 mètres. Armitage en a mis des plus loin que ça. ALLEZ MON GRAND FAIS LE POUR LA FRANCE


78e: Le droooooooooooooooop de Boss qui frise le drame. DEGAGEZ MOI CE BALLON SCROGNEGNEU !!!!


75e: Mais ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii le coup de pied direct en touche d’un rouquin quelconque. Ca se prend. Allez me chercher un drop les gars. WILKO OU EST-TU???


71e: Enorme bras de fer en mêlée sur les 40 mètres irlandais. Les gros veulent gratter la pénalité qui va bien. Mais faut avouer que le Leinster est bien supérieur dans le secteur…


69e: EGALISATION DES IRISH !!! Madigan a beau se faire pourrir par le Vélodrome, il ne tremble pas le bougre. On va finir par avoir droit à des prolongues.
 


66eHalfpenny met Toulon devant ! VOUS AVEZ BIEN LU. Le plaqueur irlandais va se faire tirer les oreilles par ses coéquipiers si ça se joue là-dessus.


65eLe poteau pour Madigan! On va dire que c’est un signe.


63e: Premier mouvement vaguement ambitieux des Irlandais et ça débouche sur une pénalité. Evidemment. Remarquez elle y est peut-être.


61e: Ca fait longtemps que j’ai pas regardé une purge pareille. Et pourtant je m’impose tous les matchs du XV de France.


58e: Pouahhhhhhhh la réception de papa d’Halfpenny sur cette chandelle de Bosse. Le mec d’en face s’est démis le bras direct.


53eOUIIIIIIIIIIIIII la pénalité de Halfpenny. Il fallait la mettre. 9-9. Ca va se gagner sur un poil de je sais pas quoi ce match.


52e: Chaque mètre gagné se fait au prix de très grandes souffrances. J’entends le choc des impacts ici.


49e: On est encore passé à deux doigts du drame sur ce coup d epied contré de Giteau…Toulon est au bord du gouffre là.


47e: C’est raté pour Halfpenny. Et Michalak est sorti par Laporte en faisant la gueule. Ben regarde ton match mon grand, tu comprendras.


45eLa penalité pour Toulon ! Le groupé des familles pour aller chercher la faute. Un rugby casosulet à l’ancienne quoi.


44e: C’est même une condition très cher


43e: Bon je me suis peut-être avancé. Une mêlée perdue, un en avant assez honteux de Michalak. La gueulante de Laporte n’a pas porté ses fruits visiblement.


41e; Allez on est de retour, la pluie a cessé, j’ai envie de croire que Toulon va le faire.


Mi-temps. Toulon n’y arrive pas, mais Toulon n’est qu’à trois points. Une sorte de miracle pour le moment.


38e: Que c’est brouillon. Il y a pas trois passe de rang qui se terminent dans les bras. Des en avants de partout. MOCHISSIME.


37e: J’allais dire que ça avait au moins le mérite de dynamiter la rencontr emais il est vrai que le coup de pied à suivre ne s’imposait pas.


34e: Entrée de Steffon Armitage. Le meilleur troisième ligne du top 14 est dans la place. A moitié belssé mais dans la place.


32e: Cette humiliation en mêlée fermée devient gênante là. Le pauvre Chiocci passe un après-midi dégueulasse.


30e: Cette fois Smith a la bonne idée de faire tomber le ballon rapidement. Halfpenny prend les puntos. 6-9


27eT’es sérieux Waynes Barnes là ?????? Le mec laisse un avantage de même pas cinq secondes aux Toulonnais alors qu’il y a pénalité en face des poteaux. Hallucinant.


23e: Le Leinster?


21e: 9-3 pour le Leinster. Sans rien faire. Une certaine forme de génie.


20e: La mêlée varoise se fait piétiner comme un vulgaire paillasson de loge de concierge. Nouvelle pénalité, ça va encore faire trois points gratos. Grrrr


18eTrois points offerts aux irlandais. A ce niveau-là c’est plus de l’indiscipline, c’est de la provocation. Le nombre de faute des toulonnais bordel…


16e: En revanche, envoyer Halfpenny au casse-pipe alors que tout el monde était au large c’était moins intelligent. On se retrouve dans les 22 toulonnais.


14e: Pas mal ce petit coup de pied rasant de Fred. On leur met la pression sur leurs 22. ON est mieux là que de l’autre côté hien.


10eCa passe pour Madican. 3-3, une bourde partout.


9e: Séquence immonde dans les 22 toulonnaises entre coups de pied contré et hors-jeu grossier. Penalité à venir pour le Leinster.


8e: C’est donc l’arrière gallois qui but, mais Michalak et Armitage peuvent le remplacer si faillite ou blessure. De ce côté là, on est bien.


7eLes premiers points pour Halfpenny. 3-0 Toulon.


5eESSAI REFUSE !!! C’est pas un scandale, Masoe était parti avant le coup de pied. Penalité à suivre quand même.


4e: Qu’est ce que c’est que cette défense ????? Chandelle mille fois trop longue de Michalak dans l’en but, cagade monumentale des Irish et Masoe qui aplatit !


3e: Ca doit faire six mois qu’il a pas plu à Marseille et ça tombe pile aujourd’hui. Et Michalak sous la pluie on sait ce que ça donne hien…


1e: C’EST PARTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!


16h12: Côté Irlandais, on se contentera de parler plus généralement de l’alliance des rouquins. Sans O’Driscoll, parti à la retraite comme Wilko. Tristesse et nostalgie…


16h10: La compo toulonnaise. Avec une ligne arrière en or massif.


16h08: Figurez-vous qu’il pleut au Vélodrome. Pas grave, les Toulonnais savent aussi mettre des coups de casque quand il faut.


16h06: Bonjour tout le monde, comment va la vie en ce dimanche printanier? Prêts à encourager le RCT face au Leinster? Il y a une finale franco-frnaçaise en jeu.


Ce serait historique. Opposé aux Irlandais du Leinster dimanche au stade Vélodrome[2], Toulon va tenter de décrocher sa place en finale pour continuer à rêver d’un exploit inédit: remporter trois finales de Coupe d’Europe consécutive. Si Bernard Laporte et ses hommes[3] sont favoris, ils joueront dans une enceinte très loin d’être pleine[4], pour une fois. «Cette demi-finale fait un peu partie de notre quotidien» en rigole presque le président Mourad Boudjellal[5] dans L’Equipe[6]. C’est la rançon du succès quand votre équipe ressemble plus à des All-Stars de tous les pays. Attention quand même au Leinster, éliminé en quart de finale la saison passée par ces mêmes Toulonnais, mais triple-champion d’Europe. Quand même.

>> Parce qu’on a très envie d’une finale 100% française entre Clermont[7] et Toulon, suivez RCT-Leinster en direct à partir de 16h


Un article Par TheTrendorialst

Michel Galabru : très proche de sa fille Emmanuelle

A 92 ans, le gendarme de Saint-Tropez n’est pas prêt de descendre de ses planches. Il est à l’affiche de sa nouvelle pièce, ” Le cancre “, qu’il joue actuellement dans son théâtre parisien, le Montmartre Galabru. Si le mot ” cancre ” le définit parfaitement, le comédien est aussi et surtout un père aimant très proche de ses enfants et petits-enfants, à l’image de sa relation avec sa fille Emmanuelle, 39 ans. Et pour cause, la jeune femme s’est également lancée dans une carrière d’actrice, piquée par le virus de la scène dès l’âge de 5 ans. Il faut dire qu’elle avait un bon exemple à la maison.

Comme tout bon père inquiet pour ses enfants, Michel Galabru n’était pas très enthousiasmé par ce choix de carrière difficile. ” Ça ne l’emballait pas vraiment que je suive sa voie parce qu’il sait que c’est un métier difficile, avec des hauts et des bas, des traversées du désert… “, a avoué Emmanuelle au magazine Ici Paris en 2013, en ajoutant : ” mais comme c’est un père formidable qui respecte ses enfants, il n’a jamais cherché à contrarier mon choix “.

Dès les premiers pas sur les planches, la jeune comédienne cherchait les encouragements de son père, mais ” les premiers compliments sont venus très tard. Il a attendu de me voir dans un rôle dramatique pour me dire : “Ça y est, je sais que tu es une vraie comédienne”, avouait-elle très ” touchée “. Emmanuelle Galabru sera prochainement à l’affiche de ” La dernière leçon “, un film de Pascale Pouzadoux.

Un article Par TheTrendorialst

Monaco coince, Toulouse respire

18/04 21h51 – Foot, L1

Mauvaise opération pour Monaco tenu en échec sur sa pelouse par Rennes (1-1) qui manque l’occasion de distancer Marseille.  Silva a ouvert le score pour Monaco (28e). Habibou a égalisé pour les Bretons (87e). Très belle opération de Toulouse, vainqueur à Lorient (0-1), grâce à un but de Braithwaite (8e). Les hommes d’Arribage plongent les Lorientais dans la zone rouge. Metz a enregistré une précieuse victoire (3-1) face à la lanterne rouge, Lens et peut encore rêver de maintien malgré un calendrier compliqué, tandis que les Sang et Or ont un pied en L2.

Résultats de la 33e journée : 
Vendredi
Nantes-Marseille 1-0

Samedi
Nice-Paris SG 1-3
Bastia-Reims 1-2
Guingamp-Evian TG 1-1
Lorient-Toulouse 0-1
Metz-Lens 3-1
Monaco-Rennes 1-1

Dimanche
Lille-Bordeaux
Montpellier-Caen
Lyon-Saint-Etienne

 

 

Un article Par TheTrendorialst

Les résultats du marathon de Bordeaux (33), le 18 avril 2015

marathon de Bordeaux 2015

Ils étaient plus près de 20.000 à battre le pavé bordelais, dont 8.000 à s’être inscrit au marathon nocturne de Bordeaux Métropole, le premier du genre en France. Les organisateurs ont voulu en faire un événement festif, innovant et culturel, et malgré la présence de la pluie, le pari est réussi.

Deux heures avant le grand départ, la pluie s’invite à la fête, une pluie battante qui ne refroidit pas les ardeurs des concurrents ni des accompagnateurs. L’excitation est là, même si un peu d’anxiété se fait sentir dans l’aire de départ et aux abords. « C’est dommage qu’il pleuve », soupire Christine, venue encourager des amis « courageux de courir par ce temps, mais l’ambiance est quand même là, ça va être sympa».

Tout au long du parcours, le public sera omniprésent, au cœur même de la ville XVIIIème siècle, sur les quais classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, dans les prestigieux vignobles ou même dans les zones plus pavillonnaires. Les Bordelais se sont rassemblés en nombre, à la lumière naturelle de la nuit tombante, sous les éclairages publics ou plus simplement à leurs balcons ou sur les trottoirs, devant chez eux, tables et chaises étant de sorties au même titre que les parapluies donnant à ce marathon un air de Tour de France.

Une sensation bizarre de courir la nuit

Un parcours et un horaire original que les coureurs ont appréciés, même si certaines améliorations sont à prévoir pour l’an prochain. « C’est une sensation bizarre de courir de nuit, reconnaît Yann, auteur d’un joli 2h53mn54s, 32ème du marathon. On a moins de repères, par exemple on voit moins bien sa montre, mais je suis content de mon temps », sourit-il à l’arrivée. « Par endroits, notamment sur la fin, dans le Jardin public, on n’y voyait pas bien, il n’y avait pas d’aiguillage », regrette le régional de l’étape, Saïd Belharizi, deuxième du marathon en 2h33mn02s, derrière l’Anglais Jacek Cieluszecki, vainqueur en 2h32mn50s. « La dernière partie du parcours cassait les pattes, avec ses virages à répétition et ses faux plats montants, poursuit-il. Mais je suis content, c’était important pour moi d’être là, devant mon public. Tout au long du parcours, ils m’encourageaient, dans tous les quartiers, je me fais doubler sur la fin, c’est dommage », lâche-t-il.

Dommage en effet, au 40ème kilomètre, Saïd Belharizi, Mérignacais était toujours devant, mais lui qui aime les conditions climatiques difficiles, voit la pluie enfin cesser et sent le souffle du Polonais, naturalisé Anglais dans son cou, pour un final surprise et une deuxième place sous les ovations du public massé le long de la ligne d’arrivée.

Mais pour voir les derniers franchir la ligne, il faudra être patient, les derniers marathoniens arriveront vers 2 heures du matin, éreintés mais heureux d’être arrivé. « Dans l’ensemble ça s’est pas mal passé, souffle Patrick, marathonien occasionnel. Bon j’ai mis plus de quatre heures, mais le parcours est sympa même s’il y avait beaucoup de faux plats, il fallait souvent relancer et la fin du parcours, quand on rentre dans la ville, c’est très tortueux et  assez compliqué. Mais le passage dans les châteaux, c’était sympa ». « Il y avait beaucoup de public, s’enthousiasme Alain, autre marathonien. Le parcours n’était pas évident, on a couru dans la boue, sur la route, sur des pavés, la fin du parcours n’était pas facile. Les pavés, c’est dur ».

« Les pavés renforcent la difficulté, admet Benjamin Malaty, parrain de ce premier marathon. « Alterner différents types surfaces ce n’est pas évident, mais c’est ce qui fait le charme du marathon. Le parcours était sélectif, mais sans grosses difficultés ». La difficulté, c’était plutôt l’attente toute la journée. «J’avais déjà couru de nuit, mais c’est vrai que ça change un peu les habitudes, souligne Julien. J’ai fait des petites siestes toute la journée, pour ne pas trop me fatiguer. » « L’attente est longue pour les coureurs, appuie Benjamin Malaty. L’idéal est de faire une journée calme, pas fatigante, rester bien au chaud. L’aspect physiologique finalement ne joue pas plus de rôle que l’aspect fraîcheur, d’où l’importance de faire une petite sieste et de rester au calme. »

Le calme avant la tempête et la fête, avec des marathoniens déguisés, clin d’œil au célèbre marathon du Médoc, des animations musicales tous les deux kilomètres et des encouragements jusque tard dans la nuit bordelaise.

Agnès Caullier

Les résultats

Hommes

  1. Jacek Cieluszecki (Angleterre) 2h32mn50s
  2. Saïd Belharizi (France) 2h33mn02s
  3. Simon Bousquet (France) 2h34mn50s
  4. Bastien Cligny (France) 2h37mn12s
  5. Mathieu Davion (France) 2h39mn07s
  6. Guillaume Vimeney (France) 2h39mn44s
  7. Anis Chefirat (France) 2h42mn13s
  8. Sébastien Oury (France) 2h42mn19s
  9. Fabrice Delias (France) 2h44mn56s
  10. Etienne Gaylord (France) 2h45mn45s

Femmes

  1. Gwenn Droisier (France) 3h06mn14s
  2. Cécile Hebert (France) 3h16mn48s
  3. Aurélie Danglade (France) 3h17mn38s
  4. Claire Thibult (France) 3h19mn16s
  5. Marie Labory (France) 3h20mn09s
  6. Audrey Sogny (France)3h20mn10s
  7. Ludivine Delrieu (France) 3h23mn28s
  8. Camille Jounot (France) 3h25mn21s
  9. Amandine Dumas (France) 3h27mn36s
  10. Laure-Astrid Laplaud (France) 3h27mn38s

5608 coureurs classés
Tous les résultats du marathon de Bordeaux 2015
Tous les résultats du marathon de Bordeaux en duo 2015
Tous les résultats du marathon de Bordeaux en quatro 2015[1][2][3]

Hommes

  1. Mohanmed Bouquartacha, 1h16mn18s
  2. Sébastien Godet, 1h16mn35s
  3. Nico Brunnier, 1h16mn43s
  4. Wilfried Casenave, 1h18mn05s
  5. Stéphane Tillard, 1h18mn05s
  6. Cyrille Brochard, 1h18mn11s
  7. Philippe Bordes, 1h18mn31s
  8. Julien Poirier, 1h19mn49s
  9. Philippe Lambin, 1h19mn52s
  10. David Goubert, 1h20mn04s

Femmes   

  1. Sandrine Duperray, 1h26mn51s
  2. Vanessa Chavier, 1h26mn54s
  3. Sophie Chepy, 1h27mn41s
  4. Rachel Machefert, 1h28mn09s
  5. Valerie Garre, 1h29mn00s
  6. Sonia Mazuelas, 1h29mn53s
  7. Hélène Cochelin, 1h31mn28s
  8. Antonia Giraud, 1h32mn12s
  9. Véronique Bideau-Million, 1h32mn18s
  10. Bénédicte Pallancher, 1h32mn23s

7232 coureurs classés

Les résultats du semi-marathon de Bordeaux 2015[4]

Quelques statistiques

16 736, toutes épreuves

  • 5 608 sur marathon
  • 7 232 sur semi-marathon
  • 3 208 en relais (802 équipes)
  • 688 en duo (344 équipes)

La galerie photo

Un article Par TheTrendorialst

Ligue 1 – 33e journée : le PSG repasse en tête, Monaco bien sur le

Le PSG s’est imposé à Nice (3-1) pour reprendre provisoirement la place de leader de Ligue 1 en attendant le derby pour l’Europe entre Lyon et Saint-Etienne dimanche en clôture de la 33e journée. Tenu en échec par Rennes (1-1), Monaco a conforté sa place sur le podium après la défaite de Marseille à Nantes (1-0). Avant-dernier, Metz a poussé Lens vers la Ligue 2 et Lorient est désormais relégable.

Pastore, le milieu de terrain du PSG  © Maxppp

Programme et résultats de la 33e journée

Vendredi 17 avril

Nantes 1 – 0 Marseille   

Samedi 18 avril

Nice 1 – 3 Paris SG
Bastia 1 – 2 Reims
[1]Guingamp 1 – 1 Evian-Thonon
Lorient 0 – 1 Toulouse
[2]Metz 3 – 1 Lens
[3]Monaco 1 – 1 Rennes   

Dimanche 19 avril

à 14h : Lille – Bordeaux
à 17h : Montpellier – Caen
à 21h : Lyon – Saint-Etienne[4][5][6]

Nantes 1 – 0 Marseille 

C’est sûrement la chute de trop dans la course au titre. Marseille s’est incliné pour la troisième fois de rang en championnat après Paris et Bordeaux. L’OM a craqué sur une mauvaise passe de Fanni à son gardien Mandanda, qui a glissé, ce qui a permis à Gakpé d’inscrire l’unique but de la rencontre (20e). Certes le gardien nantais a repoussé une tête de Fanni sur la barre dans les arrêts de jeu, mais les hommes de Marcelo Bielsa ont été battus à l’envie. L’OM reste au pied du podium alors que Nantes, qui a fourni l’un de ses matches les plus aboutis cette saison, s’est offert le scalp d’une grosse écurie pour assurer définitivement son maintien.

Nice 1 – 3 Paris SG

Le PSG a relevé la tête. Après son naufrage face à Barcelone mercredi en quarts de finale aller de la  Ligue des Champions, le club de la capitale a enchaîné une troisième victoire en championnat. Après avoir ouvert le score grâce à un excellent Pastore (39e), Paris s’est fait rejoindre au score juste avant la pause après un but de Bodmer couvert par David Luiz (45e+1). Au retour des vestiaires, Nice a bien failli prendre les devants mais Eduardo a vu sa tête repoussée sur le poteau par un super arrêt de Sirigu. Le club de la capitale a alors déroulé, Pastore s’est offert un doublé après un superbe numéro de soliste (63e), avant que Cavani ne corse l’addition sur penalty (69e). Paris, qui compte un match de retard, a repris au moins provisoirement sa place de leader. Nice, qui n’avait plus perdu depuis trois rencontres, glisse dans la deuxième partie du classement.

Bastia 1 – 2 Reims

Après sa défaite en finale de la Coupe de la Ligue face au PSG, Bastia a rapidement plongé en Ligue 1. N’gog a ouvert le score (5e) pour Reims avant que Mandi ne double la mise avant la pause (45e+1). Si Sio a réduit l’écart au retour des vestiaires (47e), le club corse n’a toujours pas gagné depuis quatre rencontres et glisse vers la zone de relégation. Après quatre revers de rang, le Stade de Reims a stoppé l’hémorragie et s’éloigne de la zone rouge. 

Guingamp 1 – 1 Evian-Thonon

Après deux défaites de rang, Guingamp a limité la casse à domicile pour pouvoir terminer la saison en roue libre. Après l’ouverture du score signée “Air” Beauvue de la tête (40e), le club breton s’est fait rejoindre dès le retour des vestiaires quand Blandi a suivi une frappe mal repoussée par le gardien Lössl (50e). L’ETG glane un précieux point loin de ses bases pour se rapprocher encore un peu plus du maintien. 

Lorient 0 – 1 Toulouse

C’était l’un des matches de la peur de cette journée ! Et à ce petit jeu, c’est Toulouse qui a fait la bonne opération. Le TFC a fait la différence grâce à l’unique but de la rencontre signé Braithwaite (28e). Les Violets ne sont plus dans la zone de relégation et échangent leur place avec leur adversaire du soir. Lorient est la dernière équipe relégable et compte deux points de retard sur l’ETG pour sortir de zone rouge. 

Metz 3 – 1 Lens

C’était l’autre match de la peur ! Il a largement tourné en faveur de Metz qui a fait la différence grâce à trois buts signés Malouda (13e), Sarr sur penalty (57e) et Maïga (79e). La réduction de l’écart du Madiani (89e), premier but en Ligue 1, n’a pas empêché Lens d’être plus que jamais lanterne rouge avec un pied et demi en Ligue 2. Les Sand et Or ont désormais 11 points de retard sur l’ETG, première équipe non relégable. Le club lorrain, qui a enchaîné un deuxième succès, reste avant-dernier et compte huit points de retard. Malgré un match en retard (contre le PSG), il faudrait un petit miracle pour que les Grenats sauvent leur peau dans l’élite. 

Monaco 1 – 1 Rennes

Après son quart de finale de Ligue des Champions contre la Juventus, Monaco a poursuivi sa belle série en championnat où le club du Rocher reste invaincu depuis neuf rencontres. Après avoir mené au score après un but de Silva (28e) profitant d’une bourde de la défense rennaise, l’ASM a même cru à la soirée parfaite à Louis-II. Mais Habibou a permis au club breton de partager les points en fin de rencontre (87e). Monaco reste sur le podium mais rate l’occasion de mettre la pression sur le duo de tête Paris-Lyon. 

Lille – Bordeaux

C’est un match capital dans la course à l’Europe. Vainqueur de Marseille (1-0) le week-end dernier, Bordeaux doit enchaîner à l’extérieur pour viser une place européenne. Lille, qui reste sur deux victoires, doit confirmer devant son public s’il veut encore espérer disputer la Ligue Europa la saison prochaine. 

Montpellier – Caen

Défait par Monaco (3-0), Caen veut grappiller des points loin de ses bases pour assurer son maintenir. Montpellier, qui reste sur une défaite à Toulouse (1-0), veut faire le plein de points devant son public pour rester dans la course à l’Europe. 

Lyon – Saint-Etienne

C’est le derby ! Et il est capital pour les deux équipes en haut de tableau. Lyon veut se venger après la claque reçue à Geoffroy-Guichard en novembre dernier (défaite 3-0). Après sa victoire conte Bastia (2-0) mercredi en match en retard de la 32e journée, l’OL veut garder la tête pour rester dans la course au titre. Invaincu depuis sept rencontres en championnat, Saint-Etienne veut faire un coup chez son rival voisin pour rester dans la course au podium.


Calendrier complet de la saison 2014-2015, cliquez sur votre équipe >>
[7]

télécharger le calendrier 2014-2015 complet (PDF)[8]

References

  1. ^ Bastia 1 – 2 Reims (www.francebleu.fr)
  2. ^ Lorient 0 – 1 Toulouse (www.francebleu.fr)
  3. ^ Metz 3 – 1 Lens (www.francebleu.fr)
  4. ^ Lille – Bordeaux (www.francebleu.fr)
  5. ^ Montpellier – Caen (www.francebleu.fr)
  6. ^ Lyon – Saint-Etienne (www.francebleu.fr)
  7. ^ Calendrier complet de la saison 2014-2015, cliquez sur votre équipe >> (www.francebleu.fr)
  8. ^ télécharger le calendrier 2014-2015 complet (PDF) (www.francebleu.fr)

Un article Par TheTrendorialst

Coupe d'Europe: Clermont en finale… Revivez Clermont-Saracens en direct (13

RUGBY Clermont veut sa revanche…

Le demi de mêlée Ludovic Radosavljevic face aux Saracens en octobre 2014 Le demi de mêlée Ludovic Radosavljevic face aux Saracens en octobre 2014 – Joe Toth/BPI/REX/REX/SIPA

B.V.

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.[1]

CLERMONT – SARACENS: 13-9



ON EST EN FINALE ! ON EST EN FINALE


FIOUUUUF !!! Je dois vous l’avouer maintenant, j’ai vécu mes 22 premières années à Clermont, et c’est toujours un plaisir de gagner le droit d’aller prendre une branlée en finale.


Pas le meilleur match de la saison pour les Clermontois mais parfois il faut aller les chercher avec autre chose.


L’ASM EST EN FINALE DE LA COUPE D’EUROPE


C’EST FAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITTTTTTT


80′: Derniere touche pour Clermont. Faut la prendre et dégager en toucheeeee


79′: EN AVANT DE PASSE !!!!!! Reste une minute, on est toujours sur la ligne médianne, et mêlée pour Clermont. ALLEZ LES GARS FAUT TENIR.


77′: Reste 2’30 dans le temps réglementaire….


76′: ALLEZ L’EN AVANT DES SARRIES. Quatre minute à jouer, mêlée clermont sur la ligne médiane.


75′: Le beau coup de pied de Brocky !!!! On retourne dans le camp anglais…


75′: 13-9 c’est dedans !!!!! A l’abri d’une pénalité mais pas d’un essai


74′: LA PENALITE GRATEE PAR LES CLERMONTOIS !!!!!!!!!!!! ALLEZ CELLE LA IL FAUT LA METTRE


73′: On va le perdre ce match, c’est écrit. On peut rien faire, même quand on les poutre il siffle pour eux.


72′: LE MEC EST PAS SUR SES PUTAINS D’APPUIS


71′: MAIS CLANCY MANGE TES C PUTAIN C’EST DINGUE
 


69′: Quelle fin de match horrible on se prépare


68′: Ca passe ?! Je la vois dehors moi… Ca fait 10/9 en tout cas. Ca va être serré jusqu’au bout.


66′: Quelle vaste blague quand même
 


65′: MAIS BIEN SUR LA PENALITE POUR LES ANGLAIS EVIDEMMENT


64′: La pression sur l’ASM…


63′: Oh la bouletteeeeeeee Nalaga tombe un ballon dans ses 22… Ca a failli faire essai pour les Anglais et ça va quand même faire mêlée dangereuse…


61′: Ouiiiii Vahaamahina!!!! Il conteste un ballon au sol et c’est tout Clermont qui respire.


59′: Le sauvetage de Fofanaaaaaaaaa!!! Il coupe une action d’essai des Sarries par une interception


56′: Ca gueule contre l’arbitrage sur le banc de Clermont. Sans blague.


54′: C’est vraiment un match fermé, ce qui est moyennement agréable à regarder mais surtout terriblement stressant


52′: 


50′: La belle séquence de Clermont mais Debaty s’isole! Il perd le ballon alors que l’ASM avait remonté 60 mètres balle en main


48′: Ouuuuuuuf la pénalité pour les Clermontois qui peuvent sortir de leur 22 après une grosse domination anglaise…


46′: Par contre ce coup de pied direct en touche d’Abendannon était moyennement senti. Les Anglais reviennent dans les 22 français.


44′: Et la transfo qui va bien derrière ! 10/6 pour l’ASM ! 


43′: ESSAIIIIIIIIIII DE CLERMONT !!!!!!!!! WESLEY FUCKING FOFANA ! Le meilleur centre du monde récupère un sublime petit ballon au pied de Brock James
 


41′: Voilllllàààààà!!! Premier ballon bien récupéré dans les 22 anglais. Mêlée à suivre.


41′: Ca va repartir à Geoffroy-Guichard. Clermont doit absolument en mettre un coup s’ils veulent voir Twickenham.
 


40′: C’est la mi-temps. Clermont subit et n’arrive pas à sortir de son camp, en grande partie car l’arbitre ne l’autorise pas.


40′: Pénalité raté. Clermont 3 / Arbitrage 6


39′: La grande classique. Clermont détruit la mêlée des Sarries, pénalité pour les Anglais. Y a rien à faire en Coupe d’Europe, rien.


37′: Trois points de plus pour les Saracens. Hodgson s’applique de 40 mètres et ça passe. A Noter qu’encore une fois, on cherche encore la faute clermontoise.


34′: L’ASM surdomine en mêlée mais l’arbitre préfère ne pas siffler. Du coup les Saracens passent leur vie dans le camp Clermontois. Et c’est embêtant.


32′: LA BELLE ATTAQUE ANGLAISE !!!!! Heureusement ça se termine par une belle passe à l’arbitre de touche


30′: Au foot, on appelerait ça un match tactique…
 


28′: PASSE PAS ! On reste à 3/3


28′: Ah non… Penalité tentable pour les anglais dans la foulée. On chercher encore la faute mais bon, que voulez-vous…


27′: Allez ça doit partir de là les gars


26′: OUF ! Poteau rentrant! 3-3


26′: VOILLAAAAAAA !!!!!!!! Bonne avancée dans l’axe, les Anglais se mettent à la faute et Brock James va pouvoir égaliser.


25′: Allez on attend un peu de jeu de Clermont là, comme en quarts.


23′: Au passage, très bon plaquage à l’épaule de Chris Ashton pour empêcher l’essai. Ce qui est bien évidemment totalement interdit, sauf quand on est un club anglais.
 


21′: Voilà pourquoi il n’y a pas eu essai


19′: Wouuuuf la toupie de Chris Wyles, il a failli se faire toute la défense de Clermont sur une feinte.


17′: AH non, renvoi au 22. Dommage, l’action était belle.


16′: AHHHHH L’ESSAI PEUT-ETRE DE CLERMONT???? Difficile à dire Nalaga semble avoir aplati en bout de ligne mais rien de sûr…


15′: Allez les Clermontois doivent rentrer dans leur match. VOILA!!!! Bonne mêlée les petits, les Anglais reculent sur dix mètres et ça fait pénalité pour l’ASM


13′: Ca coute quand même pas grand-chose de demander la vidéo, non?


12′: LE DROP DE HODGSON !!!! L’arbitre dit oui… Bon, on a tous l’impression qu’il est dehors… 3-0 pour les Sarries


10′: Pour l’instant les Clermontois ne sont pas très propres en conquête, ils ne lancent pas le jeu correctement. Donc y a pas de jeu, du coup.


8′: Pour l’instant les deux équipes sont assez tendues, c’est plutôt haché. On joue pas mal au pied. Il parait que c’est une demi-finale…


6′: Ahhhh Jonathan Davies!!!!! Y avait un bon ballon de contre à jouer pour les Clermontois après un en-avant anglais. Dommage.


5′: Cinq minutes avant le premier enfilage arbitral. Clancy donne pénalité aux Saracens sur la mêlée. Marrant.


4′: C’est bon, Nalaga a fait son en-avant règlementaire du match. Normalement, y en aura plus.


3′: Le drop de James?! Non! C’est à côté. Dommage, bonne première possession des Clermontois.


2′: Voilàààà! Premier ruck gagné par les Clermontois et Kayser. Les Clermontois vont pouvoir aller jouer dans les camp anglais.


1′: C’est parti !! Ici, Ici, c’est Montferrand! Quelle ambiance


16h14: Vous êtes chauds? Parce que nous… OUIIII !!!! Allez l’ASM !


16h04: L’ambiance va être belle, promis. Le match aussi, on l’espère (surtout pour Clermont).


16h02: La yellow army a investi Saint-Etienne et c’est beau à voir.


16h00: Salut à tous! C’est l’heure H pour Clermont qui reçoit les Saracens en demi-finale de Coupe d’Europe.


C’est l’heure de la revanche. Balayé l’an dernier au même stade de la compétition par le même adversaire, Clermont doit à son public une nouvelle finale de Coupe d’Europe en venant à bout des Saracens à Saint-Etienne. Par rapport à l’an dernier, le rapport de force a changé: l’ASM n’est plus la même équipe et a donné une grosse impression de puissance en quarts face à Northampton. Ce qui ne garantie pas un succès, évidemment. Déjà adversaires en poules, les deux équipes s’étaient quittés avec une victoire chacune, à domicile. Voilà la belle.

>> On se retrouve vers 16h pour ce super match de rugby…


Un article Par TheTrendorialst

Marathon de Bordeaux : les organisateurs sont sereins malgré la

R

afales de vent jusqu’à 65 km/h, averses orageuses et grêle sont annoncées à Bordeaux en fin d’après-midi et en soirée ce samedi. La Gironde a été placée en vigilance jaune jusqu’à dimanche 6 heures.[1][2]

“Nous n’avons aucune raison d’inquiétude pour ce soir” , a indiqué samedi midi, lors d’une conférence de presse, Laurent Moretti, directeur général de Lagardère Unlimited Events qui organise le Marathon de Bordeaux Métropole.[3] Le départ de l’épreuve reine et des courses en relais est fixé à 20 heures sur les quais au niveau des Quinconces, à 21h30 pour le semi-marathon. “Nous sommes en liaison permanente avec les services de la préfecture à ce sujet“, a-t-il ajouté.

Le parrain de la compétition, le marathonien Benjamin Malaty, a estimé pour sa part que la météo annoncée pour ce samedi soir était “un coup de pas de chance”. “Mais la pluie n’est pas un frein pour la performance”, tient-il à rassurer. 

Spectateurs et bénévoles tout au long du parcours devraient être finalement les plus pénalisés. Le parapluie sera l’accessoire indispensable de ce premier marathon de la Lune qui devrait être bien arrosé. 

En début d’après-midi, l’orage n’a pas fait semblant au Pays basque[4]…  La vidéo ci-dessous a été  tournée à Biarritz : 

References

  1. ^ La Gironde a été placée en vigilance jaune (www.sudouest.fr)
  2. ^  jusqu’à dimanche 6 heures. (www.sudouest.fr)
  3. ^ Marathon de Bordeaux Métropole. (www.marathondebordeauxmetropole.com)
  4. ^ l’orage n’a pas fait semblant au Pays basque (www.sudouest.fr)

Un article Par TheTrendorialst

Moto – 24h du Mans – 24 Heures du Mans: le rêve brisé d'un «privé»

Une écurie «privée» peut-elle encore battre les équipes officielles? Après tout, National Motos a bien gagné les 24 heures en 2006, mais à l’époque avec le soutien de Honda. Depuis le décès de Pipo Haddadj (dit Baldit), le créateur de la concession, son fils Stéphane Haddadj a repris le collier, mais avec des moyens bien plus modestes. «Entre nous et une équipe officielle, le rapport des budgets est de 1 à 50.» Rien que ça! Ce qui n’a pas empêché la N°55 de faire la nique à nombre d’équipes officielles à cinq heures de l’arrivée.
 
C’était le moment où l’équipe de la concession de la Garenne-Colombes pouvait encore croire à un exploit, neuf ans après le titre. Mais peu après, on voyait la N°55 arrêtée en bord de piste. Un problème électrique qui obligeait le pilote à pousser la moto pendant presque la moitié du circuit, soit deux kilomètres à se coltiner un engin dont le poids minimal (en catégorie superstock) est de 168 kg.

C’en était fini des chances des banlieusards. Mais il en faudrait plus pour les faire renoncer à leur rêve. «Tous les membres de l’équipe sont bénévoles et on fait ça par passion», poursuit Stéphane Haddadj. Amateurs, mais avec un comportement de pros.
 
D’ailleurs, le trio de pilotes (Valentin Debise, Louis Bulle et Greg Junod), lui, est constitué de pilotes salariés. Personne n’a oublié que Louis Bulle, coincé il y a quelques années sous sa moto supersport en feu, a dû se remettre de graves blessures pour relancer sa carrière de pilote. Un podium scratch au Mans aurait été une super récompense.

Un article Par TheTrendorialst

Au 24 heures du Mans motos. Les mystérieuses brûlures d'un motard

Que s’est-il réellement passé, vendredi après-midi, sur l’un des campings du circuit Bugatti, qui accueille, jusqu’à dimanche soir, les 24 Heures du Mans motos ? 

Un motard s’est présenté au centre médical, brûlé à l’arrière des cuisses et aux testicules. 

Dans un premier temps, il dit avoir été aspergé d’essence par un mari jaloux qui y aurait mis le feu. Avant de donner une nouvelle version… 

Un article Par TheTrendorialst

Louane Emera : Comment a-t-elle été découverte à l'âge de 8 ans ?

C’est Bruno Berberes, directeur de casting de The Voice depuis la première saison, qui a découvert Louane Emera à l’âge de 8 ans. “J’ai rencontré Louane lors d’un concours de chant à Saint-Amand-les-Eaux. A l’époque, elle m’avait ému mais je me souviens surtout de sa volonté déjà très marquée de vouloir faire ce métier“, nous a raconté le professionnel.

Hasard ou destin, trois ans plus tard, alors qu’il est juré dans l’émission L’Ecole des stars sur Direct 8, Louane se présente devant lui : “Elle avait 11 ans. Je ne l’avais pas oubliée mais à cet âge impossible de prédire si une carrière est envisageable.” 

(Re)découvrez les images de Louane à 11 ci-dessous :

>>> Envie de séduire Louane ? Découvrez LA chanson qui la fait craquer (VIDEO)[3]

Ce n’est pas lui qui viendra la chercher pour The Voice saison 2. La maman de Louane lui avait envoyé un mail. Un moment gravé dans la mémoire de Bruno Berberes : “Je m’en souviendrai toute ma vie. En août 2013, j’étais en vacances, la mère de Louane m’a envoyé un mail. La petite était dans sa chambre, devant un drap, elle chantait Un homme heureux de William Sheller. En dessous, sa mère avait écrit : ‘Tu tenterais pour The Voice 2 ?‘. C’était un peu vert, la technique était à améliorer mais elle avait déjà ce truc en plus qui la caractérise : l’authenticité.” Elle réussit à faire pleurer les producteurs de The Voice lors du pré-casting. La suite est connue de tous.

>>> La famille bélier : Pourquoi Louane avait failli rater son casting… (VIDEO)[4]

 “Vous savez, elle n’a pas eu une vie facile. Pendant The Voice, elle a vécu l’enfer (son père est décédé pendant l’émission, NDLR) et le paradis. Elle réalisait son rêve. Elle a fait tout cela avec une force incroyable pour une jeune fille de 16 ans”, nous raconte Bruno Berberes. 

Si elle ne remporte pas la deuxième saison de The Voice, elle a gagné une jeune carrière extraordinaire. A à peine 18 ans, elle a remporté le César du meilleur espoir féminin pour La famille Bélier[5], et son premier album Chambre 12 s’est déjà écoulé à plus de 160 000 copies (sources : Purecharts).

C’est un alignement d’étoiles qui fait que tout lui réussit. Rien n’était prévu. Mais elle reste elle-même, spontanée, attendrissante et parfois agaçante“, conclut le directeur de casting.

[1][2]

Un article Par TheTrendorialst

The Voice 4 : Louane Emera, ses débuts à la télé à l'âge de 8 ans

The Voice 4[1] approche de son terme et ce samedi aura lieu la demi-finale. D’ailleurs, les candidats de The Voice 4 préparent la tournée[2] qui sillonnera toute la France. Les favoris de l’émission, comme Lilian, Côme ou encore Anne Sila rêvent d’embrasser une belle carrière. À l’image de Louane Emera, l’une des candidates de la deuxième saison. La jeune femme a explosé grâce à son rôle dans le film à succès “La famille Bélier”. Depuis, elle ne cesse de grimper. Mais à l’origine, c’est Bruno Berberes, directeur de casting de The Voice depuis la première saison, qui a découvert Louane Emera à l’âge de 8 ans; “J’ai rencontré Louane lors d’un concours de chant à Saint-Amand-les-Eaux. A l’époque, elle m’avait ému mais je me souviens surtout de sa volonté déjà très marquée de vouloir faire ce métier”, a confié le professionnel à Télé-Loisirs.

C’est trois ans plus tard que Louane s’est présentée devant lui à l’occasion de L’Ecole des stars sur Direct 8, alors qu’il était juré dans l’émission : “Elle avait 11 ans. Je ne l’avais pas oubliée mais à cet âge impossible de prédire si une carrière est envisageable.” Mais c’est finalement la maman de Louane qui a contacté Bruno Berberes avant le casting de The Voice 2 : “Je m’en souviendrai toute ma vie. En août 2013, j’étais en vacances, la mère de Louane m’a envoyé un mail. La petite était dans sa chambre, devant un drap, elle chantait Un homme heureux de William Sheller. En dessous, sa mère avait écrit : ‘Tu tenterais pour The Voice 2 ?’. C’était un peu vert, la technique était à améliorer mais elle avait déjà ce truc en plus qui la caractérise : l’authenticité […] Vous savez, elle n’a pas eu une vie facile. Pendant The Voice, elle a vécu l’enfer (son père est décédé pendant l’émission, NDLR) et le paradis. Elle réalisait son rêve. Elle a fait tout cela avec une force incroyable pour une jeune fille de 16 ans”, a confié Bruno Berberes. Aujourd’hui, l’album de Louane Emera est disque de platine. Que pensez-vous de ces confidences de Bruno Berberes ? [3]

Un article Par TheTrendorialst

Ligue 1, 33e journée, antisèche : Mine de rien, Paris a envoyé un

Paris a frappé plus fort qu’il n’y parait sur la L1 en s’imposant à Nice[1], Claudio Beauvue a encore bluffé. Voici tout ce qu’il fallait retenir des matches de ce samedi en Ligue 1.

La question : Le PSG a-t-il frappé plus fort qu’il n’y parait ce samedi ?

Il y avait tout pour voir le PSG lâcher des points. Après la claque face au FC Barcelone[2] (1-3), les Parisiens devaient se remobiliser. A trois jours du retour au Camp Nou, il y avait surtout un sérieux risque de les voir débarquer à l’Allianz Riviera avec la tête ailleurs. Et entre les suspendus, les absents et ceux que Laurent Blanc[3] voulait préserver pour le déplacement en Catalogne, ce match à Nice n’était pas évident à gérer. Au final, après une première période bien terne et malgré une équipe remaniée, le PSG a signé une nouvelle victoire grâce notamment à un Javier Pastore[4] décisif (1-3).

C’est tout sauf anodin, même si on pourrait penser le contraire. Grâce à ce succès, le PSG a repris la tête de la L1 à Lyon[5]. Il compte provisoirement un point de plus avec le même nombre de matches disputés. Or, ce Nice-PSG était peut-être la rencontre où Paris avait le plus de chances de lâcher du lest en championnat.

Pour conclure cet exercice 2014-2015 en L1, le champion de France, qui a un match en retard à disputer le 28 avril contre Metz[6], va recevoir quatre fois sur ses six derniers matches de L1. Si le PSG n’arrive pas à créer l’exploit mardi à Barcelone et comme la finale de Coupe de France est programmée après la 38e journée, Paris pourrait alors jeter toutes ses forces dans le sprint final en championnat. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour Lyon, qui aurait bien aimé voir les coéquipiers de Pastore laisser des plumes ce samedi et va avoir un peu plus de pression avant son derby face aux Verts.

Lavezzi et Pastore (PSG) face à Nice – AFP

Note artistique : 10 sur 10 pour le “hang-time” de Claudio “Air” Beauvue

A sa manière, c’est un peu le Michael Jordan de la L1. Claudio Beauvue a encore prouvé ce samedi qu’il est au-dessus du lot dans le domaine aérien. Sur un corner, il s’est élevé dans les airs pour ouvrir le score avec Guingamp[7] contre Evian. Son “hang-time” comme on dirait en NBA (ndlr : sa capacité à rester dans les airs) est impressionnant. Entre sa détente et son sens du timing, Claudio “Air” Beauvue possède un jeu aérien d’exception. 

L’image : Les regrets de Monaco[8]

Yannick Ferreira Carrasco (Monaco) lors de la rencontre face à Rennes (1-1) – AFP

L’agacement de Yannick Ferreira Carrasco en dit long. La déception est au rendez-vous sur le Rocher. Monaco peut en effet s’en vouloir. Après avoir profité d’une grossière erreur défensive de Rennes[9], l’ASM s’est fait rejoindre en toute fin de match (1-1). Ce partage des points va laisser des regrets car le club de la Principauté, qui a fait tourner avant son quart de finale retour de C1 face à la Juve, ne profite pas totalement de la défaite de l’OM, qui se retrouve à 2 points (4e). Il y avait mieux à faire. Yannick Ferreira Carrasco le sait bien…

On en reparlera ou pas cette semaine :

  • La performance de Javier Pastore va nourrir quelques discussions en début de semaine… L’Argentin a été décisif avec son doublé à Nice et a illuminé la seconde période. Décevant à l’aller face au Barça, il va être attendu ce mardi.
  • Aligné d’entrée face à Rennes, Dimitar Berbatov[10] n’a pas brillé. Il n’a pas cadré un tir et n’a pas plaidé pour une place de titulaire face à la Juventus mardi.
  • “La L2, on n’en veut pas !”, a scandé le public du Moustoir. Les supporters morbihannais s’inquiètent. Et ils ont bien raison. Cette semaine, Lorient[11] va devoir trouver des réponses. Car à cinq journées de la fin, les Merlus, maladroits, sont relégables. 
  • Claudio Beauvue. On en a déjà parlé mais l’attaquant costarmoricain a inscrit son 23e but de la saison, toutes compétitions de club confondues. Alexandre Lacazette[12] est le seul attaquant français qui fait mieux : 29 buts.
  • La chute libre de Bastia[13]. Le club corse reste sur quatre défaites de rang toutes compétitions confondues. En L1, le bilan est de quatre revers et un nul sur les cinq derniers matches. Une glissade qui pourrait mener les Corses en L2 si ça continue.

References

  1. ^ Nice (www.eurosport.fr)
  2. ^ FC Barcelone (www.eurosport.fr)
  3. ^ Laurent Blanc (www.eurosport.fr)
  4. ^ Javier Pastore (www.eurosport.fr)
  5. ^ Lyon (www.eurosport.fr)
  6. ^ Metz (www.eurosport.fr)
  7. ^ Guingamp (www.eurosport.fr)
  8. ^ Monaco (www.eurosport.fr)
  9. ^ Rennes (www.eurosport.fr)
  10. ^ Dimitar Berbatov (www.eurosport.fr)
  11. ^ Lorient (www.eurosport.fr)
  12. ^ Alexandre Lacazette (www.eurosport.fr)
  13. ^ Bastia (www.eurosport.fr)

Un article Par TheTrendorialst

Automate your Blog